Syndrome de Don Quichotte

Se voiler la face

l’enfer de la fuite….

Ne pas faire volte face

syndrome de Don Quichotte.

Accumuler les échéances,

de problèmes non résolus au cours du temps.

Mettre l’accent sur l’absurdité de notre existence,

et fuir les difficultés profondes du moment.

Nier la réalité au bénéfice de ses rêves,

croire qu’on va faire une trêve.

Sous un semblant de libération,

l’évasion engendre une aliénation.

La fuite est indéniablement nuisible,

ne jamais fuir la réalité.

prendre conscience de son état d’être,

et ré atterrir vaguement sur terre…..pour enfin l’accepter.

Laisser moi un commentaire ... Merci

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :